Autoroute Mestre - Orte - Civitavecchia

Autoroute Mestre - Orte - Civitavecchia

NOUVELLES DU MONDE DE L'ENVIRONNEMENT

Pourquoi une autre autoroute dans nos Apennins?

par Antonella di Matteo, 3 janvier 2011


Note 1

La loi italienne Obiettivo, faisant appel à des financements de Project Financing, a inclus dans ses plans la construction de l'autoroute Mestre-Orte-Civitavecchia, un projet néfaste pour les Apennins, pour sa biodiversité et pour la protection du paysage et de l'environnement. de l’ensemble du système. Le coût estimé est d'environ 10 milliards d'euros (1,4 milliard de financement public et 8,6 milliards de la part des promoteurs; le GEFIP Holding de Vito Bonsignore). Le tronçon entre Orte et Cesena insistera presque certainement sur l'actuelle autoroute E45 avec des variations majeures de correspondance avec Pérouse, Deruta, Pieve S.Stefano, Verghereto, Bagno di Romagna, tandis qu'une nouvelle autoroute parallèle à la SS 309 est prévue pour Ravenne. - Tronçon de Mestre Romea, avec greffe directe sur le contournement de Mestre. Le tronçon Civitavecchia-Orte fait partie d'un autre projet à l'étude par le CIPE. D'ici 2010, toutes les procédures d'approbation du projet final et d'attribution de l'offre doivent avoir été identifiées. Depuis des années, les différents comités anti-Autostrada Romea se battent pour la sécurité de la route nationale 309 elle-même ... Mais évidemment, quelque chose d'autre bouillait déjà dans la marmite!


Note 1

Pourquoi rompre tous les équilibres géologique, hydrique-environnemental, biologique et climatique alors qu'il suffirait de profiter des routes existantes et améliorées, là où cela est nécessaire par des travaux de rénovation, d'entretien et d'entretien?

Pourquoi toujours créer des risques continus et gratuits pour les communautés de catastrophes naturelles dues inexorablement à la consommation de sol, à la sur-construction et à l'imperméabilisation conséquente?

Pourquoi ne jamais agir dans la logique de la prévention au lieu de l'aveuglette et de la négligence de la destruction totale du type «ghe stai mì»?

Pourquoi cruellement prévaloir et abuser, "en les ignorant", de la beauté et de l'importance de tant de zones d'intérêt historique et environnemental-environnemental (parc du delta du Pô, vallées de Comacchio et Mezzano, lagune sud, Riviera del Brenta)?

Pourquoi inciter fortement le transport routier au détriment du transport ferroviaire et maritime?

Pourquoi dans ce pays si beau mais avec peu de terres disponibles est-il toujours nécessaire de réaliser des travaux et des infrastructures inutiles "et surtout néfastes pour tout l'écosystème d'un territoire", compte tenu également des faibles flux de trafic actuels et futurs dans la région?


Vidéo: presso Civitavecchia - near Civitavecchia