Finlande - Récit de mon voyage en Finlande

Finlande - Récit de mon voyage en Finlande

Finlande

Lors de mon voyage en Finlande

Voyager en Europe du Nord est toujours quelque chose de fascinant, la Scandinavie réserve toujours des spectacles sensationnels. La Finlande en particulier est quelque chose de magique et d'unique, c'est comme être à nouveau un enfant et se promener, s'aventurer dans un conte de fées.

Arriver à Tampere le jour du solstice d'été est particulièrement excitant, la tradition finlandaise consiste à allumer des feux de joie sur les collines et sur les bords des lacs pour saluer le soleil le jour le plus long de l'année.

Il faudrait raconter et écrire longtemps sur les routes interminables qui bordent des milliers d'étangs, de bouleaux et de sapins, des marécages à perte de vue sur des dizaines de kilomètres avec des millions de Dactylorhiza, l'orignal et le renne qui aux bords de l'asphalte sont la compagnie sur le voyage de la Carélie à la Laponie au-delà du cercle polaire à Kittila où la neige s'est bloquée Dactylorhizacruenta nous cherchions!

Et puis le soleil de minuit! Les beaux jours étaient interminables, à la recherche, à l'admiration, à l'observation, à la programmation et ... voir à l'horloge qu'il n'était pas 4 heures de l'après-midi mais 11 heures de la nuit! Dans le sud près de Turku se trouve la seule station de Ophrys insectifera, le seul ophrys finlandais, par Dactylorhiza il y en a en quantité: fuchsii,incarné, lapponica, traunsteinera, Pointéet évidemment un nombre inimaginable d '«hybrides pervers». Corallorhiza trifidaet deux heures Listera, cordata et ovata sont abondants tandis que le Cephalantherarubra il est très rare et en taille il fait au moins le double de ce que j'ai vu ici en Italie. Le merveilleux Cypripedium calceolus (le jaune intense et éclatant de l'exceptionnel "citrinum"Nécessite l'utilisation de lunettes de soleil !!!!!) et le Calypso bulbeux qui à la fin du mois de juin est maintenant à la fin de la floraison sont le symbole du parc national d'Oulanka, une immense aire protégée sauvage au nord près de Kuusamo à la frontière avec la Russie vers l'Est où, jusqu'à la lointaine péninsule de Kola, des zones infinies s'étendent pratiquement inhabitées et peu explorées floristiques, les légendes de ces endroits racontent Dactylorhizainconnus et blancs comme du lait mais aussi quelques splendides carnivores vivent à l'orée de la forêt avec la toundra comme des ours, des lynx et des carcajous.

Le climat, évidemment nordique avec l'alternance de pluie, de vent, de soleil et de nombreux nuages; comme autant de nuages ​​agités de «moustiques», des moustiques de toutes formes et de toutes tailles, aussi minuscules que des têtes d'épingle mais aussi semblables au moineau, vous enveloppent et ils attaquent à savourer un sang méditerranéen inattendu et probablement savoureux.

Avant de laisser la place à quelques images je dois remercier les extraordinaires naturalistes finlandais et talentueux photographes Aarre Leskinen et Riitta Angervuo (leur site d'orchidées scandinaves vous laisse sans voix) pour la présentation personnelle et originale de leur pays, avec la patiente et aimable compagnie, le les indications et l'aide étaient l'image parfaite d'un pays de rêve.

Giampaolo Picone (juin-juillet 2012)

Noter
Cet article a été soumis par notre lecteur. Si vous pensez que cela enfreint le droit d'auteur ou la propriété intellectuelle ou le droit d'auteur, veuillez nous en informer immédiatement en écrivant à [email protected] Merci


Vidéo: Upgrading my Honda CB500X in the LARGEST motorcycle shop in The Netherlands S3 - Eps. 33