Comment obtenir des tubercules de pommes de terre de semence de haute qualité à partir de graines

Comment obtenir des tubercules de pommes de terre de semence de haute qualité à partir de graines

Dans les numéros de janvier et février de notre magazine 2007, un article de Svetlana Shlyakhtina "Potatoes from seeds" a été publié. Elle a provoqué une réponse de nombreux lecteurs. Nous avons également reçu cette lettre. Andrey Petrovich Krasnoyarov, partisan de cette méthode de renouvellement de la graine, partage son expérience avec les lecteurs.

J'ai également de l'expérience dans la culture de pommes de terre à partir de semences dans la ville de Tioumen. J'écris ceci uniquement pour Svetlana Shlyakhtina et d'autres personnes aussi enthousiastes.

Pour ceux qui croient que vous pouvez cultiver des pommes de terre toute votre vie à partir de ces tubercules que les grands-parents leur ont donnés pour la plantation, et donc ce matériel de plantation est considéré comme bon, et il est tout à fait possible de le planter le long de la clôture dans le pays, je pense, lisez sur ne vaut pas la peine.

Et pour les personnes qui recherchent, je recommande ce qui suit: semez des graines de pommes de terre le premier mercredi de février dans des pots de tourbe d'un diamètre de 10 cm Il est nécessaire de fournir aux cultures la température suivante pendant sept jours - je la donne tous les jours: + 25 ° C, + 25 ° C, + 23 ° C, + 23 ° C, + 23 ° C, + 22 ° C, + 22 ° C Bien sûr, beaucoup dépend de variétés de pommes de terre, la maturité de la baie de graine et la vieillesse des graines (combien d'années elles pondent). L'irrigation goutte à goutte est souhaitable, capteur d'humidité - cela coûte un sou.

Dans un pot de tourbe, je forme deux couches: la première (inférieure) est de la tourbe, la seconde (supérieure) est de la sciure de bouleau de 1,5 cm d'épaisseur et la profondeur de semis des graines est de 0,5 cm. La sciure est nécessaire! C'est la garantie d'un bon système racinaire, et deux couches sont nécessaires pour éviter le repiquage. Un pot - une graine. N'utilisez pas de stimulants de croissance. Achetez une bonne lampe de rétroéclairage. Retirez sans pitié tous les pots sans semis le douzième jour! Tous les plants faibles à raison de 10% des pousses doivent être jetés sans pitié après le premier mois de vie! Gagnez du temps et des tracas lors du tri de vos premiers tubercules. Aucun durcissement n'est requis. Créez les mêmes conditions dans la serre que sur le rebord de la fenêtre à la maison.

Vous ne menez pas d'expériences de durcissement sur votre enfant, mais pourquoi les pommes de terre sont-elles pires? Oubliez le terrain ouvert. Ne vous fiez pas à la nature et aux conditions sans gel. Créez vous-même le climat. Autre remarque très importante: seules les pommes de terre devraient pousser en serre! Aucune autre culture. Après tout maladies et ravageurs marcher à travers les cultures.

Il n'est pas nécessaire de se battre avec la famille et les amis. Expliquez-leur que dans exactement deux ans, vous récolterez quatre fois plus de pommes de terre cette année. Ce n'est pas une question de kilogrammes, mais une utilisation efficace de l'espace. À l'avenir, vous pourrez quadrupler la taille de la superficie consacrée aux pommes de terre. Un climat uniforme produira des premiers tubercules sains et forts. Svetlana Shlyakhtina a raison à 100% de déclarer la nécessité d'utiliser du biocarburant lors de la culture de pommes de terre à partir de graines. Et pour les maraîchers très enthousiastes, je recommande d'utiliser le chauffage du sol dans la serre avec l'équipement "Warm Floor". L'approfondissement se fait de 50 à 60 cm.

Planter des plants de pommes de terre Je vais à la serre le dernier mercredi d'avril. L'auto-irrigation dans la serre est goutte à goutte, vous avez également besoin d'un capteur d'humidité et de capteurs de température du sol et de l'air. Analyseur de gaz CO2à mon avis, c'est exagéré, mais les Britanniques ne le dédaignent pas non plus. Parfois, c'est important. Un vieil ordinateur ordinaire sera également utile pour gérer la durée du jour, l'arrosage et les températures. Il existe un programme pour cela sur Internet.

Dans la serre, plantez les plants dans les trous immédiatement à la verticale, car ils pousseront plus loin - avec les pots. La distance entre les pots dans toutes les directions est de 20 cm, donnez la liberté aux pousses, évitez leur compétition pour la lumière. Plantez avec la méthode «cinq», pas en rangées. Cela se traduit par un gain de place de 20%. Qui ne comprend pas de quoi je parle, alors prenez les dés pour jouer au backgammon et regardez les points sur le côté du "cinq", et plantez-le ...

Paillis faites-le cuire vous-même à l'automne ou achetez-le. Je recommande - l'écorce de pin est parfaite. Dieu merci, nous en avons beaucoup. N'utilisez pas de feuilles et de branches d'arbres et de plantes. Assurez-vous d'apporter des champignons ou des chrysalides de ravageurs. Vous avez besoin d'écorce de pin et uniquement de pins, et si vous rencontrez soudainement un pin mort dans la forêt, brûlé par un incendie, n'hésitez pas à en retirer l'écorce. En effet, pour de nombreux insectes, l'odeur du feu est l'odeur du danger.

Je ne nourris pas les plantations avec quoi que ce soit. Je suis juste en train de butiner. Le buttage aide non seulement à créer les deuxième et troisième couches du système racinaire, mais fournit également de l'oxygène aux plantes, à tuer les racines des mauvaises herbes et à collecter les larves d'insectes. Je ne recommande pas d'ajouter de l'humus en juin au lieu de butiner. C'est un mauvais substitut aux pratiques agricoles, et vous pouvez également introduire des ravageurs.

Semez les graines une fois tous les trois ans. Et changez complètement le fonds des tubercules de semence. Fertiliser et améliorer le sol avec du fumier, des haricots et l'avoine, etc. N'utilisez pas d'engrais et pesticides... Après tout, vous avez alors une culture cultivée. Vous verrez que tous les coûts seront remboursés plusieurs fois.

Et la dernière chose. Bonne chance à toutes les personnes enthousiastes! Je ne vends pas de graines. Développer votre propre. C'est intéressant, utile, informatif. Et passionnant. J'avais l'habitude de donner à mes voisins des tubercules superélites chaque année. Mais ensuite, il s'est avéré qu'ils sont paresseux, ne veulent pas faire cela. Après les scandales avec le scarabée, qui auraient démarré de moi (ils n'ont même pas pris la peine de lire qu'il vole), je ne donne plus de matériel végétal et ne le vends pas. Je ne fais que partager mon expérience. Si vous avez des questions, écrivez à: [email protected]

Lisez la suite. Nouvelle expérience de culture de pommes de terre à partir de graines →

Andrey Krasnoyarov, producteur de pommes de terre, Tioumen


Cultiver des plants de pommes de terre à partir de graines

La grande majorité des jardiniers cultivent des pommes de terre à partir de tubercules. Mais si vous pratiquez cette méthode tout le temps, la qualité de la récolte se détériore constamment d'année en année, le volume diminue, car le matériel de plantation dégénère en 5-7 ans. Il y a deux façons de le mettre à jour - il suffit d'acheter de nouveaux tubercules des catégories "super-super-élite", "super-élite", "élite", etc., ou vous pouvez les cultiver vous-même.

Les mini tubercules de pomme de terre sont assez chers, même si le matériel de plantation est progressivement renouvelé.

La deuxième option, outre des économies de coûts significatives, n'est pas dénuée d'autres avantages significatifs:

    Confiance dans la qualité du matériel végétal. Un jardinier rare peut distinguer les mini-tubercules d'élite des petites pommes de terre ordinaires à vue. Le risque d'acheter un faux est encore accru lors de l'achat de mains ou lors de foires.

Il est difficile pour un jardinier amateur de distinguer les petits tubercules ordinaires du matériel de plantation d'élite

  • Économie d'espace nécessaire pour stocker les pommes de terre pour la plantation. Il est beaucoup plus facile de créer des conditions optimales pour les semences.
  • Absence de maladie. À l'exclusion de la première reproduction, les tubercules peuvent être infectés par des virus, des bactéries, des champignons pathogènes. Les conditions de leur cultivation vous sont inconnues.

    À l'échelle industrielle, la première génération de tubercules est cultivée dans des conditions de laboratoire qui garantissent une stérilité complète; pour les générations suivantes, avec une certitude absolue, l'absence de maladies ne peut être garantie.

  • La possibilité de créer votre propre variété unique, optimale pour votre goût, l'apparence des tubercules, la résistance à certaines maladies et adaptée au climat de la région de culture.
  • Meilleur rendement. Le matériel de plantation de haute qualité donne en moyenne 25 à 30% plus de pommes de terre que les tubercules dégénérés. La récolte est mieux stockée, il y a moins de déchets dans le processus.
    • Fragilité et capriciosité des semis. Le système racinaire des pommes de terre se forme plus lentement que celui des autres solanacées, les graines germent mal. Les semis doivent fournir des conditions optimales et surveiller en permanence leur entretien. Ils réagissent particulièrement douloureusement à un manque de lumière et à un sol inadapté.
    • La nécessité d'utiliser des fongicides pour prévenir les maladies fongiques. Sinon, à cause d'eux (surtout à cause de la "jambe noire"), vous pouvez déjà perdre la récolte à ce stade.
    • Durée du processus. La culture d'une culture à part entière prend deux ans.

    Fongicides - les préparations contenant du cuivre pour lutter contre la microflore pathogène des plants de pommes de terre sont très sensibles à l'infection par des champignons pathogènes

    Le processus commence par la préparation des graines. Le moyen le plus simple est de les acheter. Les variétés populaires sont Lada, Empress, Ilona, ​​Assol, Milena, Ballada, Triumph, Farmer.

    L'assortiment de graines de pommes de terre dans les magasins respectifs est assez large.

    L'auto-collecte des graines n'est pas difficile. Au début du mois d'août, cueillez quelques grosses «baies» qui poussent sur les buissons de pommes de terre après la floraison et suspendez-les dans un sac de lin ou de gaze dans un endroit lumineux, chaud et bien ventilé. Lorsque la peau se ride et change de couleur en une salade pâle et que les fruits deviennent doux au toucher, coupez-les et frottez la pulpe à travers un tamis. Rincez-le en séparant les graines, séchez-les jusqu'à ce qu'elles coulent librement et versez-les dans un sac en papier.

    De nombreux jardiniers cueillent des baies de pommes de terre, les jugeant inutiles, mais elles peuvent être utilisées pour obtenir du matériel de plantation.

    Vidéo: récolter des graines de pommes de terre

    Sous cette forme, ils peuvent être stockés pendant une longue période, mais les graines montrent la meilleure germination au cours des 2-3 premières années. Même les indicateurs maximaux pour les pommes de terre, par rapport aux autres solanacées, sont faibles, il est donc recommandé de vous fournir du matériel de plantation avec une marge. Ce n'est pas difficile, chaque baie contient 150-200 graines. Choisissez des buissons «donneurs» sains.

    Les maladies fongiques ne sont pas transmises aux graines, certaines virales et bactériennes - oui.

    Les graines de pommes de terre prennent très peu de place et peuvent être stockées pendant 6 à 7 ans

    Les semis sont cultivés selon l'algorithme suivant:

      Préparation des semences. Le moyen le plus simple est de les faire tremper pendant quelques jours dans une solution de n'importe quel biostimulant (Epin, Zircon, Kornevin, Heteroauxin) - cela améliorera la germination. Laissez le récipient dans un endroit chaud, par exemple sur un radiateur. Une autre méthode est le durcissement. Pendant 10 jours, les graines recouvertes de tourbe humide sont conservées au réfrigérateur la nuit et à température ambiante pendant la journée. Le moyen le plus rapide est de chauffer à une température de 40–42 ° С. Assez de 15 minutes.

    Les graines de pomme de terre pré-germées poussent plus vite et plus massivement

    Préparation du substrat. Le sol doit être aussi meuble que possible. Vous pouvez, par exemple, mélanger de la tourbe avec de la terre solanacée achetée et du sable dans un rapport de 4: 1: 2. Le substrat est certes désinfecté; pour se protéger des maladies fongiques, on ajoute de la craie ou du charbon actif broyé en poudre (une cuillère à soupe pour 2 litres).

    Une solution de permanganate de potassium est l'un des désinfectants les plus connus et les plus abordables; il convient également parfaitement au sol.

    Planter des graines. Au cours de la dernière décennie de mars ou début avril, les graines sont semées dans le sol. Les pots individuels sont remplis de terre en faisant des trous de drainage. Les graines sont placées à des intervalles de 4–5 cm, en laissant deux fois plus entre les rangs. Par le haut, ils sont recouverts d'une couche de sable fin de 0,5 cm d'épaisseur, la compactant légèrement, et arrosés en pulvérisant le sol à partir d'un vaporisateur. Vous pouvez planter des pommes de terre dans des boîtes communes, mais cela signifie une plongée ultérieure, et les plants sont très fragiles, ils risquent de ne pas survivre à un tel stress.

    Les graines de pommes de terre sont plantées, fournissant aux futurs semis une surface suffisante pour se nourrir

    L'émergence des semis. Avant cela, les pots contenant des graines sont conservés dans l'obscurité à une température d'environ 25-27 ° C, recouverts d'une pellicule plastique. Utile si la chaleur vient d'en bas. Vous devrez attendre environ deux semaines. Aérez les plantations quotidiennement pendant 5 à 7 minutes, pulvérisez le sol régulièrement. Le sol doit être légèrement humide tout le temps. Les conteneurs contenant des plants sont transférés vers le meilleur endroit éclairé de la pièce (par exemple, plus près de la fenêtre orientée au sud). La température est maintenue à 23-25 ​​° С.

    Le film ou le verre de polyéthylène fournit un "effet de serre", qui accélère la germination des graines, mais en même temps une humidité élevée, provoquant le développement de maladies fongiques

    Soin des semis. Les pommes de terre ont besoin de 10 à 12 heures de lumière du jour. Cela signifie l'utilisation presque inévitable de lampes fluorescentes ou phytolampes conventionnelles. Les conteneurs sont placés sur le rebord de la fenêtre afin que les feuilles des plantes voisines ne se touchent pas. Une fois tous les 5 à 7 jours, ils sont retournés pour que les semis ne «s'inclinent» pas, atteignant le soleil. Les plantes sont arrosées tous les 3-4 jours, ce qui permet au sol de sécher à une profondeur de 1-2 cm. La première alimentation est appliquée une semaine après la germination des graines, en diluant l'urée ou un autre engrais azoté dans l'eau (1 g / l) . Ensuite, tous les 20-25 jours, les buissons sont nourris avec de l'engrais acheté en magasin pour les semis, en préparant une solution qui représente la moitié de la concentration spécifiée par le fabricant.

    Les phytolamps fournissent aux semis les heures de lumière du jour requises

    Durcissement. Ils le démarrent une semaine et demie avant le débarquement. Les récipients contenant des semis sont tous les jours sortis à l'air frais, ce qui augmente la durée du séjour à l'extérieur de la maison de 2-3 à 8-10 heures.

    Le pré-durcissement aidera les plants de pommes de terre à s'adapter plus rapidement et avec plus de succès dans un nouvel endroit.

    La plantation de plants dans le jardin est prévue, guidée par le climat de la région. Pour les «zones agricoles à risque», le moment optimal est les dix premiers jours de juin et la toute fin de mai, pour la partie orientale du territoire de la Russie - le début de ce mois. Dans le sud, il peut se tenir à la mi-avril. L'âge des plantes se situe entre 40 et 55 jours, 4 à 5 vraies feuilles sont nécessaires.

    Lors du choix du moment pour planter des plants de pommes de terre, vous pouvez vous concentrer sur les signes folkloriques - le fait qu'il n'y aura plus de gel est mis en évidence par la floraison des pissenlits et les feuilles en fleurs sur les bouleaux

    Vidéo: planter des plants de pommes de terre dans le sol

    Le lit de jardin est préparé à l'automne, en creusant profondément dans la zone sélectionnée et en appliquant tous les engrais nécessaires. Environ 5 litres d'humus, 30–40 g de superphosphate simple et 20–25 g de nitrate de potassium sont introduits pour 1 m². L'endroit est choisi bien éclairé et réchauffé par le soleil, sans eau souterraine approchant de la surface et non dans une plaine.

    L'humus est un remède naturel pour augmenter la fertilité des sols

    Tenez compte des règles de rotation des cultures. Les lits ne conviennent pas aux pommes de terre après les autres solanacées, les meilleurs prédécesseurs pour lui sont les légumineuses, les crucifères, la citrouille, les légumes verts.

    Toute verdure est un bon voisin et un précurseur pour les pommes de terre, les herbes épicées sont également utiles en ce qu'elles repoussent de nombreux parasites

    Vidéo: erreurs courantes lors de la culture de pommes de terre à partir de graines

    Pour les semis, des trous sont creusés à l'avance avec une profondeur d'environ 10 cm, une poignée d'humus est placée sur le fond, environ la même quantité de cendre de bois et un peu de cosse d'oignon pour repousser les ravageurs. Le schéma de plantation est le même que pour les tubercules - au moins 30 cm entre les plantes adjacentes et environ 60 cm entre les rangées. Placez des arcs sur le lit de jardin, étirez un matériau de couverture blanc sur eux, en protégeant les plantations du soleil. Vous pouvez l'enlever lorsque les semis commencent à pousser. Moins d'un mois après la plantation, les pommes de terre sont arrosées 2 à 3 fois par semaine, mais avec modération, en dépensant environ 0,5 litre d'eau par buisson.

    La chose la plus importante dans le processus de plantation de plants de pommes de terre est de ne pas endommager le système racinaire fragile.

    Vidéo: le processus de culture de pommes de terre à partir de graines, de la préparation à la plantation jusqu'à la récolte

    Creuser les tubercules en août-septembre. Suivez la description de la variété. La récolte est très variée. Les tubercules diffèrent fortement par leur poids (10–50 g), leur couleur de peau, leur forme et leur goût. Pour la plantation de la deuxième saison, choisissez les pommes de terre qui vous conviennent le mieux. Environ 1 kg du futur matériel de plantation est retiré de la brousse, lorsqu'il est cultivé dans une serre ou une serre - jusqu'à 1,5 kg. Ces tubercules sont stockés comme des pommes de terre de semence ordinaires, au printemps, ils effectuent une préparation standard pour la plantation. Avec des soins appropriés, vous pouvez vous attendre à une augmentation de rendement de 25 à 30%.

    Il ne sera pas possible d'obtenir des tubercules identiques - les caractères variétaux sont garantis pour être transmis uniquement avec la multiplication végétative des pommes de terre

    Vidéo: pommes de terre de semence pour la deuxième saison


    Récolter

    Si vous prenez soin de vos pommes de terre comme votre plante préférée, les résultats seront surprenants. Chaque buisson donnera jusqu'à vingt tubercules de tailles différentes. Vous devez sélectionner toute la culture du buisson que vous aimez. Ne jetez même pas les plus petites pommes de terre. Pour en extraire un buisson à part entière, il vous suffit de sauver le tubercule.

    Un nodule avec un souci sera un buisson à part entière pour l'année prochaine.

    Rincez tout le matériau sélectionné et maintenez-le sous une lumière diffuse, laissez refroidir jusqu'à vert clair. Peut-être que l'année prochaine, une nouvelle variété sera dérivée du nouveau matériel. La correction de ses propriétés est déjà la tâche suivante.


    Comment faire pousser des pommes de terre précoces

    Pour obtenir une récolte de pommes de terre au début de l'été, on pratique la germination préliminaire des tubercules dans le sol à partir d'un mélange de tourbe et d'humus, ainsi que dans la sciure compostée. Pour cela, les tubercules sont utilisés avec des pousses germées dans les 20 à 25 jours. Ils sont placés dans un récipient (boîte), au fond duquel un mélange de sol préparé à l'avance est versé avec une couche de 5 cm, les tubercules sont remplis d'une petite couche de ce mélange.

    Ensuite, ils sont arrosés avec de l'eau additionnée de sulfate de cuivre dans la proportion: 1 cuillère à café par seau d'eau (10 l). Vous pouvez également nourrir les tubercules en les arrosant avec une solution d'additifs minéraux à raison de: pour 10 litres d'eau, de nitrate d'ammonium (5 g), de superphosphate (25 g) et de sulfate de potassium (15 g). Ce volume de solution est suffisant pour l'irrigation d'une superficie de 2-3 m².

    Après la formation du système racinaire et l'apparition des premières feuilles vertes, les plantes sont plantées sur le terrain. La plantation précoce de pommes de terre commence lorsque le sol à une profondeur de 8 à 10 cm se réchauffe à une température de + 6 ° C.

    Cependant, le printemps tant attendu n'est pas toujours chaud.Par conséquent, pour créer des conditions optimales pour une récolte précoce de pommes de terre, les jardiniers pratiquent souvent la plantation de tubercules germés sous un cadre ou une pellicule ordinaire. De plus, de bons rendements en pommes de terre peuvent être cultivés:

    1. en conteneurs,
    2. en barriques (voici un article sur la façon de faire pousser des pommes de terre en barrique)
    3. en sacs,
    4. sur lits surélevés et isolés.

    Dans les régions plus chaudes, la récolte des jeunes pommes de terre peut commencer dès la fin mai, et dans les climats plus froids, à la mi-juin.

    Quel devrait être un lit de pommes de terre

    Le sol doit d'abord être déterré, si vous avez une grande parcelle de terrain, alors vous devriez penser à un cultivateur ou un tracteur à conducteur marchant, et choisir l'équipement approprié pour cultiver la terre. Pour la plantation, des sillons sont préfabriqués pour que le sol se réchauffe. Dans ce cas, l'espacement des rangs doit avoir au moins 60 cm, la distance à laquelle les tubercules sont plantés dans le sillon lui-même est de 25 à 30 cm. Leur sol doit être approfondi de 8 à 10 cm. Ensuite, la couche supérieure de terre est nivelé avec un râteau, une herse.

    Si des gelées sont prévues et que des plants de pommes de terre sont déjà apparus, ils doivent être recouverts d'une pellicule de plastique, bien évacuer, faire de la fumée sur le site et recourir à un buttage complet.

    À l'avenir, comme pour toute culture maraîchère, de bons soins sont nécessaires pour les pommes de terre. Il s'agit du relâchement constant du sol entre les rangs, du contrôle des mauvaises herbes et des ravageurs, de la prévention des maladies (mildiou, gale, etc.).

    L'arrosage des pommes de terre précoces est effectué à des intervalles de 7 à 10 jours. Le sol est versé à une profondeur de près de 40 cm. Dès que les plantes atteignent 15 cm de hauteur, elles doivent être renversées, de plus, elles le font après un arrosage abondant ou une bonne pluie pour que le sol soit suffisamment humide.

    Variétés de pommes de terre précoces

    Pour faire pousser des pommes de terre précoces, découvrez les meilleures variétés de plantation. Les variétés de pommes de terre les plus précoces et les plus précoces sont:

    • Ariel,
    • Caprice,
    • Lapis lazuli,
    • Avant,
    • Fresque,
    • Lileya,
    • Uladar,
    • Axamit,
    • Joukovski,
    • Rose précoce.

    Veuillez noter que le rendement des pommes de terre dépend non seulement de la variété, mais également de la région de plantation, du climat et de la composition du sol, ce qui affecte le goût du légume. Pour cultiver des pommes de terre savoureuses, vous devez savoir quel engrais est le meilleur pour cela. Si au printemps, avant la plantation, vous nourrissez les pommes de terre avec du superphosphate, les pommes de terre seront savoureuses, jaunes, friables et ne deviendront pas noires en hiver.

    Engrais pour pommes de terre lors de la plantation

    Surtout, NE PAS appliquer beaucoup d'engrais azotés et d'engrais vert. Il est préférable de transformer le fumier en humus (cela prend du temps et il se transformera en humus lui-même) et d'amener déjà de l'humus aux crêtes pour la plantation. L'humus doit être ajouté environ 1 petit seau par 1 carré. m., ainsi que:

    1 cuillère à café superphosphate,
    1 cuillère à café sulfate de potassium,
    1 verre de cendre de bois
    si le sol est acide - 1 verre de farine de dolomite.

    En aucun cas, vous ne devez appliquer des engrais minéraux pour les pommes de terre les uns sur les autres. Après avoir ajouté chaque composant, vous devez le mélanger avec le sol. Il n'est pas non plus nécessaire d'appliquer une fertilisation supplémentaire à une grande profondeur, il sera préférable qu'elles soient plus proches de la surface, de la profondeur des dents de râteau. Ensuite, vous obtiendrez une bonne récolte de pommes de terre.


    Avantages de la culture de pommes de terre à partir de graines:

    • le coût du matériel végétal obtenu est négligeable par rapport à l'acquisition d'une nouvelle variété de tubercules
    • les graines sont stockées dans des conditions normales dans un sac en papier, elles n'ont pas besoin de cave ou de sous-sol comme matériel de plantation de pommes de terre
    • les tubercules obtenus à partir de graines sont sains, il est fort probable que ces plantes ne feront pas de mal pendant au moins 3 et au moins 5 ans
    • cultiver des pommes de terre de cette manière, vous pouvez parfois augmenter le rendement des cultures sur votre site

    Cultiver des pommes de terre à partir de graines: est-ce nécessaire? Description complète du processus technologique, adapté à cette variété (photo et vidéo) + Avis

    De tous les légumes, les pommes de terre sont les plus courantes dans notre climat. Souvent, sa culture est réduite à utiliser les mêmes superficies, ainsi que les graines obtenues de la génération précédente. Une telle technologie agricole est assez simple, cependant, elle présente un inconvénient majeur: après 5 à 6 ans d'utilisation, la qualité des pommes de terre se détériore considérablement. Les rendements diminuent, un arrière-goût désagréable apparaît, les tubercules deviennent plus petits. Cela est dû à un certain nombre de raisons associées à la fois à l'épuisement des sols et à la dégradation de la pomme de terre elle-même pendant la multiplication végétative de génération en génération. Un moyen de sortir de cette situation peut être la culture de pommes de terre à partir de graines, car pendant la reproduction des graines, le pool génétique des pommes de terre est renouvelé en raison de la pollinisation croisée.

    La description

    Variété de pomme de terre Nevsky

    Ils peuvent être à la fois de très petite taille et être «immatures», c'est-à-dire qu'il y aura suffisamment de nutriments pour la germination des germes et la formation d'une nouvelle plante, cependant, ils ne sont pas suffisants pour servir sur la table, ou là Il existe de nombreuses substances nocives pour l'homme dans le tubercule, par exemple la solanine, etc.

    Pommes de terre de semence

    Cependant, comme un grand nombre de tubercules extrêmement petits se forment généralement la première année, ils sont utilisés comme semences pour l'année suivante. Ces tubercules ont un excellent ensemble de gènes, ils ne sont pas menacés de dégénérescence, au moins 2-3 générations.

    Graines de pommes de terre séchées

    La culture de pommes de terre à partir de graines est un processus assez laborieux, cependant, le résultat en vaut la peine, car personne ne peut garantir que le matériel de semence acheté pour la plantation sous forme de tubercules n'est pas déjà «dégénéré» et donnera une récolte stable l'année prochaine. L'utilisation de semences, bien qu'elle prolongera la période de culture d'un an, permettra une récolte avec une garantie de 3-4, voire 5 ans, sans crainte de leur qualité.


    Cultiver des plants de pommes de terre

    Les pommes de terre de semence de haute reproduction coûtent cher. Et c'est dommage, il n'est pas sage de l'utiliser à des fins alimentaires. Cependant, parmi les 10 à 15 tubercules que vous avez achetés, vous pouvez obtenir du matériel de plantation pour 0,5 à 100 mètres carrés. Pour cela, les tubercules, après avoir été lavés à l'eau chaude (jusqu'à 50 ° C) et conservés dans une solution d'engrais, sont disposés dans une boîte en carton humide (à l'obscurité) dans un endroit chaud. Après une semaine, des pousses avec des racines apparaîtront dessus, qui doivent être séparées et plantées dans des pots pour les semis. Remettez les tubercules dans la solution d'engrais pendant quelques minutes et remettez-les dans la même boîte. Ainsi, la procédure peut être répétée plusieurs fois jusqu'à ce que les germes cessent d'apparaître. Une moyenne d'environ 30 germes est obtenue à partir d'un tubercule. Cependant, certains amateurs ont réussi à obtenir une centaine de germes ou plus des tubercules.

    Après la plantation en pot, le soin des semis est identique au soin des plants de tomates. Les plantes obtenues à partir des premières pousses deviendront trop nombreuses en mai. Ils peuvent être coupés en boutures, trempés dans une solution d'hétéroauxine, racine, etc., plantés en serre ou serre, recouverts d'un film. De cette façon, vous pouvez obtenir beaucoup de matériel de plantation.

    Lorsque le danger de gel est passé - après la mi-mai - les plants résultants sont plantés dans les crêtes de sorte que seul le sommet de la plante soit à la surface.

    Maintenant sur la chose principale. Pour obtenir une récolte précoce "hors saison", il faut des vendanges ultra-précoces - Spring, Spring White, Timo, Skala, Early Fresco - Bouvreuil, Snegurochka, Red Scarlet, Latona, Luck, Condor, Pushkinets et autres.

    Si vous utilisez des variétés de mi-saison - Russian Beauty, Inspiration, Skarb, Naiada, Petersburg, la récolte sera reçue 7 à 10 jours plus tard.

    Si votre site est infecté par un nématode doré de la pomme de terre, il n'y a qu'une seule issue: utilisez des variétés résistantes - Pushkinets, Prigozhiy 2, Santa, Fresco, Latona, Symphony, Skala, Naiad, etc.

    De combien d'engrais les pommes de terre ont-elles besoin?

    Chaque femme au foyer prévoit un budget, chaque jardinier - d'une manière ou d'une autre - la future récolte. Comment résoudre correctement ce problème avec les pommes de terre? Essayons de le comprendre: une famille de 3 personnes par an (en tenant compte du fonds d'amorçage de l'année prochaine) consomme jusqu'à 500 kg de pommes de terre maximum. Le rendement moyen des jardiniers du nord-ouest de la Fédération de Russie est de 100 à 200 kg / 100 m². Alors quoi: donner toute la surface pour les pommes de terre? Vous n'attendrez pas! Pour cela, 50 à 100 m² suffisent. Tu ne me crois pas? Calculons: les scientifiques ont passé des années à sélectionner des variétés qui produisent potentiellement 300-1000 kg / m3 ou plus.

    Pour calculer correctement la quantité d'engrais, il faut se rappeler que 500 kg de pommes de terre "sortent" environ 2,5 kg d'azote, 1 kg de phosphore, 3,5-5 kg ​​de potassium du sol. Nous allons maintenant recalculer ces quantités pour les engrais finis. Par exemple, prenez l'urée de l'azote (46% de la substance active). Si 46% est le 2,5 kg d'azote requis, alors 100% sera déjà de 5,4 kg, c'est-à-dire tant d'urée que vous devez acheter dans le magasin.

    Le double superphosphate (50% ae) nécessitera 2 kg et le sel de potassium (60% ae) - 5,8 à 8,3 kg. Dans le même temps, il ne faut pas oublier que les engrais au phosphore peuvent être appliqués pour une utilisation future à l'automne, pour creuser, les engrais potassiques sur des sols lourds - également à l'automne, et sur des sols légers - à la fois potasse, phosphore et azote - en le printemps, lors de la culture du sol. Ce sont les quantités minimales calculées pour une assimilation à 100% par les plantes, en fait, elles sont de 30 à 50%. Si vous n'avez pas appliqué d'engrais à l'automne, vous devrez le faire au printemps. Seule l'utilisation de chlorure de potassium n'est pas recommandée.

    De très bons résultats ont été obtenus sur les pommes de terre avec l'utilisation des engrais Kemira-Potato et de l'OMU (engrais organo-minéral). Il est également important de placer des crêtes sur le site du nord au sud, si possible, c'est même jusqu'à 10-20% d'augmentation du rendement.

    Planter des pommes de terre

    Pour obtenir une récolte précoce, les tubercules sont plantés dans des billons pré-préparés lorsque la température du sol est d'au moins 10-15 ° C. Pour accélérer le réchauffement du sol après la fonte des neiges, le site peut être recouvert d'un film noir, qui est enlevé avant la plantation. Si les engrais n'ont pas été appliqués au sol depuis l'automne, il faudra le faire au printemps. L'ADM peut être appliquée directement avec les tubercules, et des engrais combinés (Kemira, ekofoska, azofosk.) Peuvent être ajoutés au trou, en les saupoudrant légèrement afin qu'il n'y ait pas de brûlures sur les tubercules.

    La superficie du site est calculée en fonction de la largeur et de la longueur du matériau de revêtement, en tenant compte du creusement de ses bords. Le schéma de plantation est traditionnel - de 50 à 70 cm entre les rangées, de 15 à 20 cm d'affilée. Ensuite, les plantations sont couvertes. Plus le spunbond est dense (lutrasil, agrotex, etc.) - 42, 60 g / m², plus tôt vous pourrez planter. Si les tubercules ne sont pas plantés dans les crêtes, la plantation est effectuée 2 à 3 fois avant la floraison, le sol est maintenu humide. 1-2 pansements foliaires avec des engrais complexes tels que Kemira Lux, la solution ne sera pas superflue.

    Pour ceux qui veulent avoir des pommes de terre fraîches uniquement pour la consommation tout en vivant à la campagne (juin-septembre), il suffit d'avoir une paire de peignes de 10-20 m de long, selon le nombre de "mangeurs".

    Le matériau de couverture n'est pas retiré avant la floraison. À partir du moment de la floraison sur des sols meubles avec vos mains (sur les sols lourds, vous devrez creuser dans les buissons), les gros tubercules sont séparés et utilisés pour la nourriture. Selon l'endroit, le moment de la plantation, le type de matériau de couverture, le premier «creusement» peut commencer du 10 au 15 juin, puis vous serez avec des pommes de terre fraîches tout l'été. La récolte complète est effectuée à l'heure habituelle pour la variété plantée.


    Voir la vidéo: Atelier Cultures légumières en sol vivant